Les deux pieds dans le… sirop!

Qu’est-ce qui a poussé Jonathan Lachaine, technicien forestier, et Sonia Chrétien, assistante en optométrie, à se lancer les deux pieds dans le… sirop?

Au départ, il s’agissait de marier la passion de la forêt à l’horaire de travail saisonnier de Jonathan. Bien que le couple ne prévoyait préalablement que la production acéricole, les 4 000 entailles de l’Érablière les 4 printemps ont vite été accompagnées par les oreilles de crisses, les fèves au lard, les pets de sœur au sirop et autres gourmandises typiquement québécoises que servent les dirigeants de cette entreprise de Ferme-Neuve qui compte plus de 40 ans d’existence.

Débuter en force
Le couple a acquis l’entreprise un 1er mars, au tout début de la saison des sucres 2017. Un choix réfléchi mais certes téméraire. « Nous tenions à rentabiliser l’érablière dès la première saison d’opération. Nous savions que ça représenterait énormément de travail mais l’apport financier en valait le coup », explique Jonathan. Bien sûr ils auraient pu prendre le temps d’apprivoiser l’entreprise et d’en apprendre le fonctionnement. Ils ont opté pour l’audace, une immersion totale dans l’univers de l’acériculture qui s’est révélée payante : les deux premières années d’opération ont engendré une hausse annuelle de 25 %.

La force du partenariat
L’Érablière les 4 printemps jouit d’une position géographique très enviable : située à la croisée d’importants sentiers de motoneige et de quad, elle accueille une grande clientèle hivernale. De plus, les promoteurs ont su développer différents partenariats avec des pourvoyeurs des Hautes-Laurentides et de Lanaudière. Ainsi, de nombreux européens s’y arrêtent pour déguster les mets de la cabane à sucre mais aussi pour y apprendre les rouages de la fabrication du sirop. Jonathan et Sonia se font un devoir d’ajouter une courte animation vidéo à ces visites, une plus-value que les clients apprécient grandement. À chaque renouvellement de partenariat avec les pourvoyeurs, ces derniers demandent avant tout si la formule éducative sera encore disponible. La preuve que les petits gestes font parfois toute la différence!

Investir dans le capital humain
Le sourire est incontestablement la marque de commerce de ce couple! Travailler en souriant, recevoir les clients en souriant, collaborer avec les fournisseurs de la même manière… Sonia et Jonathan partagent un enthousiasme qui n’est pas feint. Attirer les gens à soi, offrir un accueil chaleureux et de la sincérité dans les relations, voilà ce qui favorise la rétention de la clientèle.

Quand on entre à l’Érablière les 4 printemps, on ne peut qu’être frappé par l’énergie positive qui s’en dégage. Grands-parents, enfants, amis mettent la main à la pâte et vaquent à leurs occupations avec un plaisir évident. N’est-ce pas ce que recherchent les visiteurs d’une cabane à sucre?

NOS PROMOTEURS EN ACTION >>

Tourisme Hautes Laurentides
Quad Aventure Laurentides
Vélo Hautes Laurentides
Rouge la Vallée
Carte des municipalités des Hautes-Laurentides