Karine Nadeau et Ludovic Raby : un virage à 180 degrés

Natifs de Mont-Laurier, Karine Nadeau et Ludovic Raby ont opté pour une existence urbaine avant d’entreprendre un virage à 180 degrés : revenir en région 20 ans plus tard et devenir propriétaires du Marché Bonichoix de Notre-Dame-du-Laus. Soutenus par le Centre local de développement d’Antoine-Labelle, ces audacieux promoteurs ont réussi le pari de revenir aux sources pour réaliser un grand rêve.

Confortablement installés en ville, Ludovic menait une carrière en avionique et Karine en dessin de bâtiment. Et puis, le désir de mieux concilier la vie familiale, le travail et la réalisation personnelle s’est manifesté. Tous deux issus d’une famille où l’entrepreneuriat avait une grande valeur, la réflexion menant à l’acquisition d’une entreprise a été posée et flegmatique mais somme toute assez rapide. Le Marché de la Lièvre, alors en vente, s’avère l’entreprise qui répondrait adéquatement à leurs objectifs entrepreneuriaux : investir dans un secteur d’activité où ils pourraient se dépasser et combler un besoin essentiel à la population. À l’hiver 2015, ils acquièrent donc une entreprise dans un secteur professionnel presque totalement méconnu pour eux.   

Valoriser l’entrepreneuriat local

Les propriétaires de cette épicerie de Notre-Dame-du-Laus sont conscients de participer pleinement à l'essor économique de leur municipalité. Un rôle qu’ils endossent avec fierté, en raison des valeurs d’entraide et de communauté qui en découle. À cet effet, ils mettent au premier plan de leur stratégie de développement, une visibilité et une multiplication des produits locaux et régionaux sur les tablettes. Un objectif difficile à concrétiser, cependant, parce que la livraison jusqu’à cette municipalité située à 45 minutes de Mont-Laurier s’avère plutôt complexe et coûteuse.

Le défi d’un apprentissage autodidacte

Les promoteurs ne sont pas gênés de l’avouer, ils ont appris sur le tas. Et sont en apprentissage constant quant à la manière d’opérer et d’optimiser une épicerie. Karine et Ludovic sont heureusement entourés d’une équipe d’employés compétents et connaisseurs. Ces derniers soutiennent grandement leurs patrons dans ces multiples apprentissages. Une façon de faire gagnante, où les compétences de chacun sont mises de l’avant et où le sentiment d’appartenance est grandissant.  

Un saut dans l’inconnu mais pas dans le vide

Avec l’aide du CLD d’Antoine-Labelle, Ludovic Raby et Karine Nadeau n’ont pas eu à plonger dans le vide et risquer le tout pour le tout. Le transfert de leur entreprise a été précédé par une analyse financière approfondie et l’accompagnement professionnel d’un conseiller du CLD. Un soutien qui a grandement rassuré les promoteurs et qui a fait croître la possibilité de réaliser ce rêve entrepreneurial.

Pour plus d’informations sur les différents programmes d’aide aux entrepreneurs du Centre local de développement de la MRC d’Antoine-Labelle, contactez le 819-623-1545 (Sans frais : 1-866-623-1545) ou  info@cldal.com.

Télécharger le fichier

NOS PROMOTEURS EN ACTION >>