ACHALANDAGE ESTIVAL MAINTENU AUX BUREAUX D’ACCUEIL TOURISTIQUE

Mont-Laurier, le 11 septembre 2017 – Au terme de cette saison estivale à la météo quelque peu insolite, les bureaux d’accueil touristique de Mont-Laurier et de Rivière-Rouge sont en mesure de dévoiler les particularités des derniers mois. Bien que le thermomètre se soit montré plus timide qu’à son habitude, les visiteurs, eux, n’ont pas été frileux quant à leur souhait de découvrir nos Hautes-Laurentides!

Les données des bureaux lauriermontois et riverougeois couvrent la période du 24 juin au 4 septembre 2017. L’achalandage global semble se maintenir, alors que 5 263 visiteurs ont franchi les portes des bureaux d’accueil cet été, soit une très légère baisse de moins de 0,5 % par rapport à l’an dernier. De ceux-ci, 42,3 % des visites se sont effectuées au comptoir de Mont-Laurier, alors que 57,7 % ont été comptabilisées à celui de Rivière-Rouge. Le fait que la clientèle du bureau de la Rouge ait grimpé en flèche (quelque 435 touristes de plus qu’en 2016) est fort possiblement attribuable au réaménagement de ses installations à même la gare, adjacentes au centre d’exposition et aux abords du parc linéaire, qui permet désormais une meilleure accessibilité et une expérience améliorée pour les touristes.

La culture : gagnante des intérêts de la saison chaude

Les services des bureaux d’accueil couvrent l’ensemble des possibilités qui s’offrent aux touristes dans la MRC d’Antoine-Labelle. Toutefois, on remarque pour 2017 que près du quart (23 %) des interventions concernent le créneau de la culture (versus 11 % en 2016). On sera aussi curieux d’apprendre que 13 % des recherches d’information vont au cyclisme et que les sports d’été / activités de plein air et l’agrotourisme récoltent respectivement 9 % et 4 % des intérêts touristiques.

Les Québécois fidèles au poste

En nouveauté par rapport à 2016, la région a accueilli cet été des visiteurs provenant de l’Allemagne, de la Belgique, de la Chine, de la Guadeloupe, de Madagascar et de la Nouvelle-Zélande. Nos voisins du Sud ont représenté 4 % des demandes d’information tandis que les Canadiens hors Québec ont sollicité 9 % des renseignements fournis. Néanmoins, ce sont les Québécois (85 %) qui demeurent les principaux utilisateurs des services offerts. Les plus rencontrés proviennent des Laurentides, mais également de Montréal, de la Montérégie, de Lanaudière et de Laval.

La revanche du Web

Bien que la tendance annuelle des visites aux comptoirs des bureaux d’accueil touristique soit à la baisse depuis les récentes années, les recherches d’information via le Web bénéficient, en contrepartie, d’une importante affluence. Ainsi, le portail tourismehautes-laurentides.com a reçu plus de 22 000 navigateurs, seulement lors de la période estivale.

Les deux bureaux d’accueil touristique, dont les services sont accessibles à l’année, veillent déjà à la promotion des nombreuses activités automnales et hivernales qui agrémentent la MRC d’Antoine-Labelle. Pour demeurer aux premières loges de ce qui anime notre région, suivez la page Facebook « Tourisme Hautes-Laurentides ».

 

- 30 -

 

Source :

Sonia Lortie
Conseillère en communication

 

Information :

MARIE-PIER VILLENEUVE
Responsable de l’accueil touristique

CLD d’Antoine-Labelle
819-623-4544
mp.villeneuve@cldal.com

Télécharger le fichier

Toutes les nouvelles »